La raison pour laquelle les start-ups et le factoring sont complémentaires

L’année 2019 a été l’année des start-ups ! Jamais depuis enregistrement du registre du commerce suisse en 1883, il n’y a eu autant de créations d’entreprises en Suisse qu’en 2019. Selon l’Institut des jeunes entreprises (IFJ), le nombre de nouvelles entreprises créées s’élève à 44 482. Ceci est une augmentation de trois pourcents par rapport à l’année précédente.

Il y a des différences notables entre les secteurs et les régions

Le nombre de start-ups était supérieur à la moyenne dans les secteurs de la haute technologie, de l’informatique, de la mobilité, du conseil, de l’architecture et de l’ingénierie, du transport et de la logistique, et de l’immobilier. Les secteurs du marketing et de la communication, du commerce de détail et de gros ont apporté une contribution inférieure à la moyenne au développement en 2019. Des différences régionales peuvent également être observées dans toute la Suisse. Alors que la Suisse orientale (+7 %), le Plateau suisse (+6 %), la Suisse du Sud-Ouest (+4 %) et la Suisse du Nord-Ouest et Zurich (+2 % chacun) ont bénéficié du boom des start-ups, la Suisse centrale (-2 %) et le Tessin (-0,3 %) ont enregistré moins de start-ups que l’année précédente.

Les start-ups comptent sur la forme de société à responsabilité limitée

La forme juridique la plus populaire pour les start-ups en 2019 était la société à responsabilité limitée (S.à.r.l.). Elle a été choisie par près de 40 % des fondateurs de start-up. L’entreprise individuelle (32 %) et la société par actions (20 %) sont pourtant également populaires. Quelle que soit la forme juridique, les obstacles pour les start-ups demeurent malgré le boom. En particulier, la forte demande de capitaux est un défi pour les start-ups à croissance rapide. Une option intelligente consiste à profiter de l’affacturage. Trois bonnes raisons justifient cette solution de financement indépendante des banques.

Trois raisons pour lesquelles les start-ups bénéficient de l’affacturage

  1. L’affacturage protège les start-ups des manques de liquidités

Grâce à l’affacturage, les jeunes entreprises peuvent obtenir des liquidités immédiates et flexibles de leurs créances en cours. Cela leur permet de rembourser leurs propres dettes et de financer une nouvelle croissance. Avec A.B.S. Factoring, les jeunes entreprises reçoivent 90% du montant de la facture transféré sur leur compte dans les 24 heures.

  1. L’affacturage augmente la compétitivité de votre start-up

Les liquidités obtenues grâce à l’affacturage vous permettent d’accorder facilement à vos clients des délais de paiement plus longs sans avoir à subir de pertes de vos propres liquidités. La réduction du bilan grâce à l’affacturage garantit également une meilleure notation et une meilleure cote de crédit pour votre start-up. Cela vous permet de négocier plus facilement avec les fournisseurs et autres bailleurs de fonds.

  1. L’affacturage protège contre les défauts de paiement et allège la charge des tâches administratives.

L’affacturage tout compris, tel qu’A.B.S. le proposé aux start-ups, comprend d’autres services précieux en plus du financement. D’une part, les créances cédées sont intégralement assurées contre le défaut de paiement par une assurance-crédit. D’autre part, les employés d’A.B.S. prennent en charge la gestion des débiteurs pour vous. Cela inclut l’envoi de rappels et la comptabilisation des paiements entrants. Cela soulage les ressources internes et vous laisse plus de temps pour la relation avec le client, ce qui encourage les ventes.

Etes-vous convaincu ? Obtenez une offre non contraignante et commencez avec nous en 2021 !